DE Chirurgie et pratiques interventionnelles en situation d'urgence

Dernière mise à jour : 04/07/2024

Bannière visuelle de présentation de la formation
Candidatez à l'unique formation exclusivement dédiée aux pratiques chirurgicales et interventionnelles en situation d'urgence !

Description

Le vétérinaire généraliste est souvent amené à intervenir dans des situations d'urgence chirurgicale. S'il est parfois le premier maillon de la prise en charge, adressant alors dès que possible le cas à un centre hospitalier, il est souvent, notamment dans des situations critiques le seul intervenant. Il n'existe pas en France (et à notre connaissance en Europe) de formation post-universitaire ou continue dédiée exclusivement à l'urgence chirurgicale. La fréquence des urgences relevant de la discipline est pourtant élevée puisqu'elles ont représenté pour les seuls traumatismes, plus de 15% des consultations dans les clientèles vétérinaires généralistes au Royaume- Uni en 2014. La chirurgie d'urgence regroupe les interventions chirurgicales qu'il est parfois nécessaire de réaliser dans les plus brefs délais, qu'elle soit liée à la reprise d'une intervention chirurgicale ou bien à un geste invasif diagnostique ou thérapeutique.

Le contexte dans lequel se présente l'urgence chirurgicale est complexe : la décision opératoire doit être prise rapidement et dans une situation critique. Il impose une prise en charge particulière, permettant dans des délais contraints, de guider la réalisation du bilan lésionnel, la prise de décision et la mise en œuvre de gestes techniques (gestes «salvateurs», procédures chirurgicales ou interventionnelles). Cette stratégie de prise en charge, standardisée pour être efficace, est peu enseignée en cursus initial. Cette insuffisance s'applique aussi aux gestes et techniques relevant de situations d'urgence absolue ou de situations dans lesquelles le transfert de l'animal vers un centre spécialisé n'est pas envisageable.

Le Diplôme d'École d'Urgence chirurgicale est destiné aux vétérinaires diplômés qui désirent approfondir leurs connaissances dans le domaine des urgences chirurgicales.

Objectifs de la formation

Le Diplôme d'École d'Urgence chirurgicale est destiné aux vétérinaires diplômés qui désirent approfondir leurs connaissances dans le domaine des urgences chirurgicales.

La formation doit répondre aux besoins de la pratique libérale. A son terme, les candidats doivent :

  • Avoir acquis une véritable formation professionnelle, technique et scientifique, leur conférant une autonomie dans le diagnostic et la gestion des affections relevant du domaine de l'urgence chirurgicale ;
  • Maîtriser les actes techniques nécessaires à la prise en charge d'un patient critique dans un contexte d'urgence chirurgicale ;
  • Avoir acquis des connaissances et un savoir-faire leur permettant de participer au développement des compétences des clientèles dans lesquelles ils interviendront.

 

Les compétences spécifiques visées par cet enseignement sont :

  • L'acquisition du raisonnement clinique particulier (de la récolte des commémoratifs à l'établissement du pronostic) sur lequel se fonde la prise en charge dans une situation d'urgence relevant de la discipline chirurgicale, en tenant compte dès la prise en charge initiale du risque vital ;
  • La prescription raisonnée des examens complémentaires dans les délais imposés par une situation d'urgence ;
  • La maîtrise des gestes diagnostiques et thérapeutiques, des techniques chirurgicales et pratiques interventionnelles qu'il n'est pas possible de différer compte tenu de la gravité du cas ;
  • La mise en œuvre, conforme aux bonnes pratiques, des premiers soins et le cas échéant, en fonction des moyens humains et techniques disponibles, la réalisation de l'intervention dans des délais adaptés ;
  • Le respect des bonnes pratiques dans la prise en charge médico-chirurgicale de situations cliniques exemplaires et courantes (liste en annexe) ; 
  • La capacité à associer le propriétaire à la qualité et à la sécurité de la prise en charge de son animal dans le cadre d'une prise de décision partagée et éthique.

 

Cet enseignement n'a pas vocation à se substituer à la chirurgie de spécialité. Il a pour objectif de dispenser une formation en anesthésie/réanimation, en pathologie, en technique et pratiques interventionnelles en lien avec l'urgence chirurgicale. Proposé afin d'améliorer la qualité et la sécurité des soins dispensés en urgence, cet enseignement propose une approche multidisciplinaire, associant des intervenants des différentes spécialités abordées (chirurgie, anesthésie, imagerie, médecine, ophtalmologie …).

Public visé

Vétérinaires diplômés qui désirent approfondir leurs connaissances dans le domaine des urgences chirurgicales : Vétérinaires généralistes, Vétérinaires urgentistes, Vétérinaires exerçant leur activité en soins intensifs, Vétérinaires souhaitant se spécialiser en chirurgie;

Prérequis

Diplôme de doctorat d'exercice reconnu dans l'Union Européenne, Pratique courante de la langue française (parlé, lu, et écrit)

Modalités pédagogiques

En vue de leur formation professionnelle, les candidats reçoivent un enseignement théorique et pratique correspondant à des situations d'urgence chirurgicale.

Le programme d'enseignement est articulé en différents modules permettant d'étudier les différentes situations relevant de l'urgence chirurgicale (6 modules de 3 jours sur 2 ans, à raison de 3 modules par an).

Le volume horaire total est de 145 heures, réparties sur 6 séminaires de 3 jours. 

Le volume horaire se répartit comme suit :

1. Formation académique (85 heures)

L'enseignement théorique est dispensé sous la forme de conférences au cours desquelles sont mises à jour les connaissances indispensables pour qui veut réaliser la prise en charge spécialisée des animaux concernés.

2. Formation pratique (32 heures)

La formation pratique est dispensée sous la forme de sessions d'entraînements sur pièces cadavériques permettant la réalisation pratique des gestes techniques.

3. Formation dirigée (28 heures)

Elle est dispensée sous la forme d'ateliers (analyses et discussions de dossiers cliniques).

Moyens et supports pédagogiques

Conférences, support des conférences, ressources complémentaires (vidéos), supports en ligne

Modalités d'évaluation et de suivi

La validation du diplôme dépend :

  1. De l'assiduité totale aux cours, aux travaux dirigés sur cas cliniques et aux TP (prérequis pour se présenter aux épreuves finales).
  2. De la validation de 3 épreuves :
  • Une épreuve écrite de 3 h portant sur les matières enseignées (coefficient 1), sous la forme de cas cliniques déroulants ;
  • Une épreuve orale constituée par la présentation de 4 dossiers personnels (coefficient 1) ;
  • Une épreuve pratique : démonstration d'une technique enseignée en TP (coefficient 1).

Informations sur l'admission

Les candidats seront retenus après examen de leur dossier (CV + lettre de motivation)

 

Démarrage de la période de candidature : 1er juillet 2024

 

Les horaires ci-dessous sont à titre indicatif 

Profil du / des Formateur(s)

Les membres du service de chirurgie de l'ENVA assurent la majorité des enseignements. Y sont associés des enseignants et des praticiens spécialisés, choisis en fonction de leur domaine de compétence.

POINTS ECTS

59,25

M'inscrire à la formation

Détail des créneaux de la session sélectionnée :
Ajouter au panier

Prochaines Sessions

  • 12/03/25 → 03/10/26 Nouveauté 8 places restantes

Partager cette formation

Et toute l'offre des quatre écoles nationales vétérinaires de France disponible sur formations.envf.org

https://public.dendreo.com/mvxhmy3/media/3z3hkvcw4jmxsmss4b1A2rlkn3xwmqsp3jg29ztz4rrA96sb3n1vgAjz4jbd1yzw4fxAwtsppfbt4sddjn7ws5lkhbggAnlnjmzfklz5hj5vmwc5k262cyld4jkx3wlvpjwwkzskkbhx4pj8